Comment mener à bien votre stratégie de recherche d’emploi

Publié le par Nathanaël


Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. (Confucius)

Le sage Confucius enseignait déjà à son époque le lien entre une activité profane, appelé travail, et le plaisir que l’on pouvait trouver dès qu’on y avait mis du sens. " Pourquoi mener une stratégie pour ma recherche d’emploi, me direz-vous ? " "Qu’avez-vous à perdre à en suivre une ? " Vous répondrai-je. "
Quelles sont vos chances de vous lancer dans la bataille sans une stratégie clairement définie ? " Certains le font, d’autres non et arrivent quand même à leur fin.

"Mais à quel prix…? " L’échec, de la frustration pour ne pas avoir décroché le job de ses rêves, le désespoir, le découragement, la colère, la tristesse sont parmi les nombreux états émotionnels par lesquels passent de nombreuses personnes dans leur quête de recherche d’emploi. Et dans toute quête, il vous faut un plan, une carte afin de ne pas vous perdre dans les méandres de votre recherche. A l’instar d’un chef d’entreprise créez votre business plan de votre recherche d’emploi. Soyez le patron de vous-même, avec à la tête de l’entreprise, vous, et comme produit vous et enfin le client qui n’est rien d’autre que votre futur employeur. Vous aurez convenu du prix de vente (votre rémunération), défini une stratégie de communication et une zone de chalandise (secteur d’activité, localisation…), tout cela assorti d’un plan d’action étalé dans le temps assortis de dead-line. Tout d’abord apprenez à vous poser les bonnes questions. Interrogez-vous sur la finalité de votre projet avant même de réfléchir à un plan d’action. Posez-vous la question " pourquoi je le fais ? " et "pour quoi, je le fais ? ". " Qu’aimeriez-vous faire ?", " Que faites-vous de bien ? " " Qu’avez-vous envie de réaliser ? " " Que souhaitez-vous réaliser le plus au monde ? " " Quels sont vos talents, vos domaines d’excellence ? " Si vous aviez le choix, qu’est-ce qui vous intéresserait, vraiment ? " Qu’est-ce que je veux ? " Ou " Pourquoi est-ce important pour moi ? " Définissez précisément, par écrit, le secteur d’activité ou les fonctions dans lesquelles vous souhaitez idéalement évoluer. Imaginez avec qui et où vous souhaitez travailler au quotidien. Déterminez le marché cible dans un premier temps et identifier les secteurs connexes. Exemple : je souhaite travailler dans l’univers de la mode, recenser les différents métiers à l’intérieur de cet univers : créateur de mode, styliste, illustrateur de mode, photographe de mode, coiffeur de mode…etc. Inspirez-vous des codes ROME . Exemple : je souhaite travailler dans le milieu de la finance, explorez les univers voisins qui peuvent être liés les uns aux autres : Banque, Assurance, Immobilier, Gestion de patrimoine, Conseil informatique…etc. Une fois cette étape franchie, faites de la veille, renseignez-vous sur le type de compétences appréciées pour le poste, quel type de personne évolue dans ce secteur d’activité. Demandez des entretiens informels pour vous renseigner sur le secteur d’activité et la société en question. Les personnes que vous rencontrerez apprécient généralement ce type de démarche et pourront à terme se révéler de précieux alliés le cas échéant. Faites-en des mentors. Un entretien se prépare. Faites un tour sur les sites internet des sociétés, les forums ou les joboards comme www.sourcea.fr et www.stepstone.fr, "est-ce un secteur qui recrute, est-ce une société dynamique… ? " Anticiper quant aux questions que l’on vous posera lors d’un futur entretien. Mettez-vous à la place d’un DRH et imaginez les questions qu’il peut se poser. Adoptez une approche du type " Guerrilla marketing ", efficace et pas cher. Faites preuve d’initiative, soyez dans l’action… Avez-vous un blog ? Peut-on retrouver votre CV en ligne, des articles et/ou des travaux mettant en avant vos domaines d’excellence ? Si vous n’en n’avez pas, choisissez un sujet. Faites des recherches, apparaissez comme un spécialiste. On a toujours besoin de s’entourer d’experts qui pourront
nous servir le moment venu. Pensez-y. Autant d’éléments qui feront la différence, le jour J. Bref, Dé-mar-quez-vous de la masse, soyez visible, soyez différent. Ne restez pas seul. Travaillez en équipe, créez une association ou rejoignez une association tel que la Jeune Chambre Economique qui vous permettra de nouer de nouvelles connaissances et de constituer un réseau influent. Connectez-vous sur les RSP (réseaux sociaux professionnels) tels que www.viadeo.fr, www.6nergies.fr, www.linkedin.comafin de nouer des contacts du milieu que vous ciblez. Cette phase d’analyse est essentielle elle vous permet de glaner un maximum d’infos afin de préparer vos futurs entretiens. Soyez présent, n’attendez pas d’être au pied du mur pour vous lancer. Il n’y a que le premier pas qui coûte. Alors allez-y ! N’hésitez pas à adopter une approche réseau régulière. Avec un peu de patience, vos efforts porteront leurs fruits.

"Ce n'est pas parce que c'est difficile que nous n'osons pas. C'est parce que nous n'osons pas que c'est difficile" (Sénèque)

Publié dans Coaching

Commenter cet article

maroc recherche d emploi 28/01/2013 18:23


Je vous remerie pour votre blog,vraiment très utile et je vais le lire..ça m'a fait un plus à mes connaissances et je vais le partager à mes amis sur les réseaux sociaux, je vous encourage et
encore merci pour cet article très intéressant..bonne poursuite.

GRrrrr 22/04/2008 14:40

C'est de l'embrigadement type PNL ou AT. Il y a des phrases complètement hors jeu car hors temps ! on est plus chez Confucius mes amis ! youhou on est en 2008 et les comportementalistes n'ont pas encore eu la peau de Freud, ni les cognitivistes !!!