Créer votre entreprise, 10 règles d'or pour ne rien faire !

Publié le par Nathanaël Ramos

Loic_le_meur_10Une fois n'est pas coutume, je reproduis l'excellent article de Loïc lemeur sur les 10 règles d'or pour réussir à ne pas créer son entreprise.


- Attendez l’idée de votre vie.

Soyez en certains, elle ne viendra jamais. Des millions de français rêvent de lancer leur société et presque autant cherchent comment révolutionner le monde. La différence entre un entrepreneur et une personne normale, c’est que l’entrepreneur exécute son idée. 430.000 personnes vivent dans le Monde des revenus de leur affaire sur le site de vente aux enchères EBAY, sans aucune idée novatrice.

- Ne regardez pas autour de vous.

Les opportunités sont partout. Vous ne vous êtes jamais dit « ce service est vraiment très mauvais », ou « ce produit est médiocre» ou encore « tiens si jamais quelqu’un pouvait lancer… » ? Il s’agit d’espace vide et d’opportunités de nouvelles idées de business. Bien entendu, une réelle innovation vous aidera, mais la réponse à un besoin déjà existant générera la demande et c’est le plus important.

- Ne parlez de votre idée à personne.

Comme celle-ci est révolutionnaire, surtout ne la partagez pas avec vos amis, on pourrait la lancer à votre place. Vous en connaissez beaucoup Vous, des Entrepreneurs qui se sont fait voler leur idée ? Moi pas. En parlant de votre idée à tout votre entourage y compris les personnes qui ne vous apprécient guère, vous saurez rapidement si elle est bonne ou mauvaise, la critique la fera évoluer. Tous les entrepreneurs se trouvent à la tête d’une entreprise qui est en général complètement différente de ce qu’ils avaient imaginé à l’origine, c’est normal.

- Quelqu’un l’a déjà fait, c’est trop tard.

Je vous dirais plutôt l’inverse, si personne ne s’intéresse à ce secteur, s’il n’y a aucun concurrent, c’est vraiment très inquiétant. Pensez à Virgin Airways ou Easy Jet, il y avait déjà des milliers de compagnies aériennes dans un environnement très concurrentiel, pourtant les Entrepreneurs Richard Branson et Stelios Haji-Ioannou ont identifié une opportunité et ont eu une idée totalement non révolutionnaire, remplir les avions et adapter le prix des billets en fonction de la demande. Connaissez-vous la dernière idée révolutionnaire de Stelios ? Easy Car vous loue moins cher si vous nettoyez votre voiture de location vous-même.

- Passez des mois sur votre business plan et faîtes des études de marché.

Vous avez trouvé la bonne idée ? Bravo. Maintenant vous avez raison, il vous faut un business plan et valider votre marché. Tant d’entrepreneurs cherchent à se convaincre de leur idée par l’étude d’un modèle économique théorique et des clients imaginaires qu’ils ne la lancent jamais non plus. Le tableur Excel ne vous apportera aucune certitude, il est simplement là pour vous aider à prévoir l’imprévisible. 100% des business plans que je connais étaient différents de ceux d’origine.

- Écoutez tous ceux qui vous disent que vous allez vous planter.

Beaucoup de Français rêvent de créer des entreprises, mais sont aussi malheureusement souvent jaloux du peu d’Entrepreneurs qui le font réellement. J’ai créé quatre entreprises et à chaque fois, et quelle que soit mon expérience, trop d’amis m’ont dit « cela ne marchera pas », « il n’y a pas de marché pour cela », « c’est une mauvaise idée ». Si tout le monde vous le dit, c’est peut-être vrai, mais méfiez vous de vos « amis » qui en réalité le feraient bien à votre place.

-Ne saisissez pas les opportunités
Vous connaissez tous l’IPOD, ce petit baladeur blanc que Sony aurait du inventer et qui est aujourd’hui vendu plus que le Macintosh, produit phare d’Apple. Et bien Steve Jobs n’a pas écouté une étude de marché pour le lancer. Un jour, un fournisseur est venu lui proposer un grand stock de disques durs minuscules qui avaient du mal à trouver preneur. Il a acheté l’exclusivité du stock pour plusieurs années et a ensuite imaginé un produit autour, l’IPOD. Personne n’avait prévu son succès.

-Ne prenez pas de risques
Passez plus de temps à rechercher les aides à la création d’entreprise qu’à chercher vos clients, à assurer votre protection en tant que dirigeant plutôt qu’à les satisfaire, à déposer des brevets plutôt qu’à lancer les produits sur le marché le plus vite possible. C’est sûr, cela va marcher, si vous et vos idées sont protégés, vous ne risquez rien.

-Prenez bien le temps de réfléchir et n’allez pas trop vite
Vous avez bien raison. Tiens, Polaroïd par exemple, vous vous souvenez ces appareils photos qui imprimaient aussi vos photos de Noël ? Vous en voyez beaucoup en ce moment ? Il s’agissait pourtant d’une très grande entreprise, lancée sur une innovation, leader de son secteur dans le monde. Et bien Polaroïd a
fait faillite en n’exécutant pas assez vite sa transition vers la photo numérique. Une des grandes opportunités des Entrepreneurs, c’est la lenteur de beaucoup de grandes entreprises.

-Ne faîtes jamais d’erreurs
C’est parti, on se lance ? Excellent. Attention, la moindre erreur pourrait être fatale. Et bien moi, j’en fais tous les jours, des erreurs. Le plus important c’est la manière dont vous réagissez et apprenez, ce n’est pas l’erreur elle même. Tiens, lorsque nous avons lancé notre dernier produit sur l’Internet, nous avons reçu des centaines de commentaires négatifs de clients en 24h sur le modèle de prix que nous avions choisi, et bien nous avons modifié tout notre modèle économique en moins d’une semaine et sortons aujourd’hui renforcés de cette expérience.

Arrêtez de fantasmer sur l’idée et l’entreprise idéale, elles n’existent pas. Concentrez vous plutôt sur le plus important, votre propre passion pour votre équipe, vos idées et vos clients, surtout les premiers et répétez après-moi : « l’idée n’a pas de valeur, il n’y a que l’exécution qui compte ».

Publié dans nathanaelramos

Commenter cet article