Les 10 leviers pour développer votre réseau relationnel

Publié le par Nathanaël

 

1. Créer votre réseau… avant d’avoir besoin (ou avant qu’il ne soit trop tard).

Votre objectif final doit être de créer de la relation et non pas d’amasser un nombre incalculable de contacts. Bien sûr, cela est moins facile et prend plus de temps que de distribuer ses cartes de visites tout azimuth à un quelconque événement networking.

 

2. Ne soyez pas l’idiot du village:  Est-ce que l’idée de prospecter une salle entière vous répugne. Le networking n’est en rien de la prospection commerciale. Alors ne le faites pas…ne foncez pas tête baissée en faisant du prosélytisme.

Approchez plutôt les convives en proposant votre aide : « en quoi puis-je vous aider ? »

Cette démarche authentique et saine permet d’approcher les gens sans avoir la fameuse boule à l’estomac que l’on peut ressentir quand on ne sait pas quoi dire ou pas trop sûr de soi…

 

3. Ne tenez pas de comptabilité: Créer de la relation est un process constant qui  repose sur la loi du donner et recevoir biblique. Vous devez accepter d’être généreux avec les autres  et accepter que les gens soient génreux avec vous. Plus vous aiderez plus on vous aidera et plus on vous aidera plus aiderez aussi simple que ça.

 

4. Créer de la complicité : qui veut vraiment parler de la pluie et du beau temps ? Pourquoi ne pas aller à l’essentiel ? Allez droit au but. Créer de la complicité en apprenant à connaître vos interlocuteurs en les interrogeant sur leurs passions. Qu’est-ce qui les anime ?

 

5. Soyez audacieux : osez demander, allez au devant des opportunités, provoquez des occasions. Rappellez-vous le dicton, « la chance sourit aux audacieux ».

Alors sortez et partez à la rencontre des personnes qui vous aideront à faire la différence dans votre carrière, business, votre vie associative.

 

6. Developper l’art du « small talk »: Quant vous rencontrez quelqu’un pour la première fois soyez prêts à entretenir la conversation. Tenez-vous au courant de l’actualité, cultivez-vous, choississez un centre d’intérêts qui vous passionne vraiment, soyez à le partager. Marquez votre interlocuteur par ce qui vous anime…vous aurez la chance de vous démarquer des autres.

 

7. Apprenez à écouter : faites l’effort de vous intéresser et d’être intéressant pour votre interlocuteur. Les gens raffolent de personnes qui puissent les écouter vraiment et prennent plaisir à les connaître. C’est une démarche suffisamment rare pour être  signaler. Posez des question et écouter les réponses ! Montrez avec votre language corporel que vous êtes là, avec eux.

 

8. Maîtriser votre langage non-verbal : souriez. Cela vous rend ouvert,  ouvert aux autres, ouvert au dialogue et à l’échange. Décroissez les bras et gardez le contact visuel avec vos interlocuteurs. Facilitez le contact.

 

 9. Rapprochez-vous du gatekeeper :  faites vous connaître auprès de l’assistante, de l’organisateur de l’événement. Identifier les faciliateurs. Ils s’avéreront précieux pour vous guider.

 

10. Créer votre board : Choisissez des personnes de confiance pour intégrer votre board personnel. C’est non seulement une façon d’obtenir des conseils mais aussi de  créer des liens. Avec des personnes susceptibles d’être importants pour le développement de votre carrière. Encore un dicton (africain, cette fois-ci) : « Si vous voulez partir vite, partez seul, vous voulez allez loin partez à plusieurs. »

 

Publié dans Networking

Commenter cet article