S'APPROPRIER SON PROPRE SYSTÈME DE MANAGEMENT

Publié le par Nathanaël

S'APPROPRIER SON PROPRE SYSTÈME DE MANAGEMENT

 

Le manager n'a pas à rechercher la nouveauté, il doit seulement veiller à ce que l'entreprise produise des résultats.

 

Dans les entreprises les mieux gérées, les PDG choisissent un axe dominant qui servira d'orientation à toutes leurs décisions et actions. Ils montrent aussi que l'axe suivi par le PDG peut et doit changer au cours d'une carrière car une entreprise est un organisme vivant.

 

  Choix d’un axe de management

Pour que votre entreprise produise des résultats, vous ne pouvez vous passer de la détermination, de la clarté, de la cohérence et de la motivation apportées par le choix d'un des cinq axes de management qui suivent

 

L'axe stratégique

80 % du temps est consacré à des questions extérieures au fonctionnement de l'entreprise (concurrence, clients, tendances du marché, progrès techniques…) par opposition aux questions internes comme le recrutement ou les systèmes de contrôle. Le thème unique de cet axe : collecte, organisation et analyse des informations.

 

L'axe ressources humaines

Ici, le rôle essentiel est d'inculquer à l'entreprise certaines valeurs, manières et attitudes en gérant attentivement le développement personnel de leurs collaborateurs : entretiens d'évaluation, recrutement et plans de carrières. Les salariés stables sont privilégiés.

 

L'axe compétences

Choisir de répandre dans l’entreprise un domaine de compétence qui sera une source d’avantages concurrentiels. Beaucoup de temps sera consacré à cultiver et à améliorer sans cesse les compétences choisies : examiner de récentes études technologiques, analyser les produits du concurrent, concevoir des programmes….

Le recrutement des collaborateurs s’effectuera dans le sens de l’adaptabilité, de l’objectivité et du désir d’être endoctrinés dans la compétence.

 

L’axe cadrage

L'entreprise crée de la valeur en instaurant, faisant connaître et surveillant une série de contrôles explicites (financiers, culturels…) assurant des expériences et des comportements prévisibles et uniformes pour les salariés et les clients.

Beaucoup de temps est consacré à définir des procédures, des règles et des récompenses explicites et détaillées visant à renforcer les comportements recherchés. Les systèmes de contrôle peuvent paraître étouffants mais ils apportent clarté et prévisibilité, deux puissantes armes concurrentielles.

 

L'axe changement

Le rôle capital est de créer un climat de réinvention incessante. Le manager ne s'attache pas au point d'arrivée précis de son entreprise mais à la façon d'y parvenir. Il consacre la majeure partie de son temps à prôner les attitudes de changement auprès de ses collaborateurs, au travers de nombreuses réunions, discours et autres formes de communication. Il passe ses journées sur le terrain, rencontre des clients, des partenaires, des actionnaires, des salariés, des fournisseurs…

Publié dans Coaching

Commenter cet article